16 novembre 2005

Francophonie : les gays n'ont rien compris

Le cocooning devant PinkTv, c’est out, je squeeze. Sauf pour la Gay-Pride, la Love Parade ou les Gay Games. J’ai fait mon coming-out : cool, j’ai évité le trash. Avant Paris by night ce week-end, dress code obligatoire, j’étais à l’happy hour, avec un bear top sexy, looké queer, plutôt chubby. Il est fashion, on a chatté people, dans le carré V.I.P. On a eu un feeling. Il m’a dit qu’il était gay friendly, straight, mais open. Il connait la drag-queen du Hot-Café, style strass over-kitch. En fait c'est Jean-Pierre, un old d’Act-Up pas trop clean qui distribue des flyers dans les rave. A force d’être lifté, c’est halloween. Le hard c’est son trip, il a fait un show en live à l’after. Après un strip soft, il a fini sous poppers dans la back-room en joke strap, plan boots et bondage, parce qu’incorpo ça fait remake, c’est has been. Son kif, c’est pas le plan love, mais le direct très hot, bare-back, pas trop safe.

1 commentaire:

Philippe a dit…

Hum... ça devient de plus en plus intéressant ce blog